Produire plus rapidement pour satisfaire les demandes de consommateurs en temps réel, tel est l’essence même de la fast fashion. Mais comment évoluera la mode vers la fin de ce segment de l’industrie vestimentaire ?

Transition de la fast fashion vers la slow fashion : une mode plus responsable et durable

Abandonné la fast fashion pour adopter le concept de la slow fashion, tel est l’objectif du citoyen écoresponsable. Cela implique :

A lire également : L'évolution des robes à travers les années

  • Un changement de comportement des consommateurs,
  • Un changement de leur mode consommation,
  • Un changement du mode de production.

Contrairement à la fast fashion, le slow fashion prône en fait des valeurs écologiques. Pour cela, les acteurs œuvrant dans le secteur de la mode doivent miser sur la qualité des articles qu’ils vont mettre en vente. Produire de la qualité pour durer, tel est donc la règle d’or.

Le recyclage vestimentaire : un concept né vers la fin de la fast fashion

Ces dernières années, le recyclage vestimentaire est devenu une mode. Grandes marques, amateurs de mode et créateurs renommés, tous ont adopté le concept.

Sujet a lire : Comment était la mode au Moyen  Âge ?

Voici justement quelques exemples des pièces à recycler :

  • Les jeans. Étant un tissu robuste et durable, les vêtements en jean sont à mettre en tête de liste.
  • Étant un tissu noble, le coton peut être réutilisé tant qu’il n’est pas complètement usé.
  • Les chaussures en cuir. Les parties non touchées par l’usure et les épreuves du temps peuvent être réutilisées pour créer une nouvelle pièce. Les cuirs prélevés sur les chaussures usées peuvent également être utilisés pour réparer des articles de mode abîmés.

Le but du recyclage est de consommer de manière responsable pour limiter les déchets émis dans la nature.

Essentiel : qu’est-ce que la fast fashion ?

Tendance des années 2000, la fast fashion perd peu à peu son succès. Le concept consiste à satisfaire rapidement les demandes émises par les consommateurs. Pour cela, les créateurs de mode et les grandes marques produisent des articles à grande échelle et à un rythme effréné.

Voici d’ailleurs les principales caractéristiques de la Fast Fashion :

  • Une production toujours plus rapide,
  • Une collection qui se renouvelle chaque saison,
  • Une mode non durable, car la plupart des vêtements sont jetables,
  • Une production à moindre coût,
  • Des produits finis à prix abordable et même à prix cassé,
  • Des impacts environnementaux considérables.